Crise d'hypocondrie à l'horizon

Trouble panique - Trouble d'anxiété généralisée - Trouble obsessionnel-compulsif - Phobie sociale - Trouble de stress post-traumatique - Phobie spécifique
SACHA
Messages : 3881
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

Re: Crise d'hypocondrie à l'horizon

Message par SACHA »

lapetiteisa a écrit : 21 avr. 2022, 21:25 Ça fait longtemps que tu es avec ? Au fait, tu as quel âge ?
oui ça fait longtemps, on s'est rencontré au secondaire. J'avais 15 ans lui 16.. et j'ai 47 ans. Ça fait 32 ans qu'on est ensemble et 27 ans marié. j'ai des jumelles de 25 ans.

on est un vieux couple comme certain diraient. Malgré les embuches, on est toujours ensemble.

c'est drole que tu sois allé au privé et que les prises de sang sont fait à l'hopital.

dans mon coin, il a des services de prises de sang au privé. oui ça va vite pour la prise de sang mais il faut attendre le temps .. environ 1 semaine avant que mon médecin aie les résultats .

as tu pensé à l'acupuncture pour relaxer les muscles de ta mâchoire. Car il est vrai que le stress peut causer plein de tension.

bonne journée et bon weekend
floralie
Messages : 579
Enregistré le : 17 oct. 2011, 19:44

Re: Crise d'hypocondrie à l'horizon

Message par floralie »

Bonsoir,

c'est la fin qui s'annonce avec mon chum, principalement en raison de mon anxiété qui, dans mon cas, est grandement liée et accentuée par mes problèmes de santé physique. J'ai justement fait l'erreur de trop lui parler de mon anxiété et de mes peurs; il n'est carrément plus capable de me supporter. Comme c'est très envahissant pour moi, je parviens difficilement à penser à d'autres sujets, sauf quand je suis au travail et que je n'ai pas le choix de me concentrer sur une tâche pour gagner ma vie et "survivre". S'il s'agit d'activités plus "banales"', comme écouter un film, ma concentration est nulle (parce que je pense constamment à mes problèmes et symptômes) et donc je ne parvien pas à suivre. Mon chum souhaite ensuite qu'on parle du film mais il se rend bien compte que je n'ai que compris à moitié... Il croit que je ne fais pas suffisamment d'efforts pour me concentrer mais je ne sens pas que c'est une question d'efforts... Je suis constamment fatiguée aussi avec mes problèmes de santé et ça n'aide pas à la concentration. Si je demeure fonctionnelle au travail, c'est carrément parce qu'il s'agit d'une question de survie. Sans travail, personne pour me faire vivre alors on dirait que ça me donne la "motivation" nécessaire pour me concentrer.
Il faut dire que ma relation de couple n'était vraiment pas d'aussi longue durée que toi, Sacha. Peut-être que ça y fait pour quelque chose.

Je vous envie d'avoir une psy à qui vous confier et qui vous supporte. J'en ai vu plusieurs mais tous finissent pas me congédier car ils se sentent impuissants à m'aider et qu'ils voient que je ne progresse pas. Certains étaient même frustrés d'avoir "investi tant d'énergie pour aucun résultat". Ça doit les toucher dans leur égo en raison de "l'échec professionnel" que je représente pour eux. À la longue, c'est décourageant pour moi et ça accentue mes blessures de rejet. Je me sens un cas désespéré.... et j'en suis un selon eux !

Pour les résultats de prises de sang, même au privé, certaines analyses "plus rares" peuvent prendre plus de temps pour que l'on obtienne les résultats, parfois jusqu'à 1 ou 2 mois... Et à un moment donné, ça peut devenir trop dispendieux aussi au privé. L'an dernier, en rhumato, j'avais une liste de 25 analyses (prises de sang) dont plusieurs rares/spécialisées à passer. Au privé, on me demandait 1500$.... Je me suis tournée vers le public... J'ai angoissé deux mois et finalement, celles-ci étaient normales.

LapetiteIsa, j'ai également des douleurs chroniques aux dents et gencives mais dans mon cas, le dentiste a su diagnostiquer le problème: de l'érosion dentaire. Ça se "traite" avec des réparations et des couronnes mais c'est souvent à recommencer. C'est un problème assez fréquent dans la population, paraît-il, mais à divers degrés. Dans mon cas, c'est sévère et ça a commencé à un jeune âge (début vingtaine). Il en a déduit que c'était dû à un autre de mes problèmes de santé, les reflux gastriques. J'espère que ce n'est vraiment rien dans ton cas.
lapetiteisa
Messages : 24
Enregistré le : 09 mars 2022, 15:34

Re: Crise d'hypocondrie à l'horizon

Message par lapetiteisa »

Ha non pauvre Floralie. Tu es avec ton chum depuis combien de temps ? Est-ce-que ça s'est réglé un peu depuis hier ?

Mon chum m'a souvent fait cette remarque aussi... Que c'est lourd de vivre avec une personne anxieuse. C'est difficile de trouver un compromis pour ne pas tomber dans la lourdeur pour l'autre conjoint, mais se sentir écoutée et supportée aussi... C'est un gros travail. Mais mon chum fait beaucoup d'effort pour ne plus utiliser ce mot (lourde) et être plus à mon écoute. Mais moi aussi je dois faire un travail.

Je crois que la psychologue va m'aider sur ce point. À chaque fois que je suis allée en thérapie, je me sentais plus forte en général. Je comprends ce que tu dis concernant la blessure de rejet quand tu te fais abandonner par un thérapeute. C'est arrivé lorsque je consultais une travailleuse sociale. Elle avait annulé mon rendez-vous car elle était malade et m'avait dit qu'elle me reviendrait pour me donner un rendez-vous. Je n'ai jamais eu de nouvelles. Je lui ai écrit une fois pour prendre rendez-vous, et plus de nouvelles, rien. J'ai trouvé ça bizarre, je ne comprenais plus rien et je me disais que c'était de MA faute. C'est un gros travail le lâcher-prise!

Ayayaye, 25 analyses!! C'est quand même "rassurant" quand tu passes autant de tests et que tout est normal. Moi ce sont des prises de sang de base (thyroïde, diabète, anémie, globules, cholestérol, foie).

Tu as sû de quelle façon que tu souffrais de reflux gastriques ? Je me suis déjà interrogé là-dessus puisque j'ai souvent la gorge irritée, sensation boule gorge, bouche sèche, mais encore une fois, de beaux symptômes possibles de l'anxiété.

Pour ma part, je trouve mes dents beaucoup plus usées qu'avant. Même chose pour mes gencives, elles sont beaucoup plus minces qu'avant. On m'a parlé d'éventuellement une greffe de gencive. Je vais avoir 39 ans. Je commence un traitement Invisalign bientôt. Ça aussi m'angoisse beaucoup. J'ai beaucoup de symptomes dans ma bouche, et je me rajoute une autre condition qui va me donner encore plus mal. Je suis ben bonne pour me créer des problèmes ;)

On ne lâche pas!
SACHA
Messages : 3881
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

Re: Crise d'hypocondrie à l'horizon

Message par SACHA »

lapetiteisa a écrit : 24 avr. 2022, 14:36 Je commence un traitement Invisalign bientôt.
Salut,

moi aussi j'avais des problème buccale avant, des douleurs car je serrais trop les dents.. j'ai eu un traitement d'orthodontie (broche ) et depuis, plus de problème,, je ne serre plus les dents, j'ai pu de problème gastrique causé par la mauvaise mastication.. peut-être que ton traitement va t'aider comme le mien m'a aider.

Ah non Floralie, je suis triste pour toi que ça fonctionne plus beaucoup avec ton conjoint.. c'est pas facile de vivre avec quelqu'un qui a une santé mentale fragile..

De mon coté, j'ai sorti plein d'article à faire lire à mon conjoint et ce qui l'a fait réagir est le livre de Varda Etienne, maudite folle, traitant sur la bipolarité. il a comprit beaucoup de chose

ce que tu as vécu avec ta psy est un manque de professionnalisme de sa part et un gros problème d'ego.. moi la pire de mes psy, je l'ai vue 1 fois, elle m'a dit, : ben voyons pourquoi tu stress pour rien et à la fin du rendez vous, elle m'a demandé si j'avais besoin de la revoir..

en ce moment, je vois une Thérapeute en relation d'aide et elle est là pour m'écouter en premier sans jugement et m'apporter à trouver des solutions..et à me poser des questions et elle pratique toujours le ''ici et maintenant''.. donc quand j'angoisse, je me pose la question.. ok.. est ce que ça peut changer mon ici et maintenant? si oui j'agis , si non, j'accueil.. c'est tout.

sur ce, bonne semaine et soyez indulgent envers vous
lapetiteisa
Messages : 24
Enregistré le : 09 mars 2022, 15:34

Re: Crise d'hypocondrie à l'horizon

Message par lapetiteisa »

Bonjour Sacha,

J'ai déjà eu un traitement d'orthodontie à l'âge de 20 ans, mais malheureusement je n'avais pas porté mon appareil de rétention en haut (je choisissais mes batailles, j'étais enceinte et les nuits étaient difficile et porter mon appareil me donnait mal aux dents!). Résultat... 17 ans plus tard, mon occlusion est ben ordinaire car ça a bougé aussi. Je vois l'effet de l'anxiété sur la bouche et l'âge aussi. Pas toujours facile de vieillir, c'est de quoi que je veux parler avec ma psychologue.

Je n'avais pas lu ce livre "Maudite folle", merci pour la suggestion, je viens de le louer à l'instant en numérique!

Pour ma part, ce fut plus difficile hier soir. Je me suis mise encore une fois à angoisse à propos de mes dents. À les analyser. Je remarque plein de trous dans mes dents, je n'avais pas ça avant. L'érosion? Probablement, je ne sais pas. Et pourtant j'ai eu un examen annuel et nettoyage il y a 2 mois. Je n'avais pas de caries ou rien. Je ne sais pas pourquoi je fais une fixation comme cela. Je n'ai jamais capoté sur mes dents avant. Et pourtant mes parents ont des partiels ou dentier, pareil pour mes beaux-parents et pourtant ils sont tous très heureux.

J'ai aussi mes lèvres qui se sont mises à gercer, c'est arrivé après que je me sois léché gros les lèvres. Mais ça fait 2-3 semaines que ça dure et je ne suis pas capable de prendre le dessus. Des lèvres gercées... Et je panique. C'est tellement bizarre de comprendre pourquoi des choses aussi "simples" peuvent autant accaparer notre mental.

Donc hier soir, je me scrutais dans le miroir et ça allait moins bien. Mon homme regardait le sport, alors j'étais plus seule avec moi à penser.

Dès que j'occupe mon esprit, travaille dehors, dans ma maison, ou si mes enfants sont avec moi, ça va mieux. Je suis plus occupée.

Je compte les jours avant d'avoir des nouvelles pour mes fouttues prises de sang. J'ai appelé et on m'a dit que mercredi ou au maximum samedi j'allais avoir des nouvelles. C'est long!!! Mon chum continue de me rappeler que tout sera normal.

J'ai tellement hâte d'aller voir ma psychologue mercredi.

Sinon Sacha, ça semble aller mieux toi ces temps-ci.. Je me trompe? :)

Floralie, grosses pensées pour toi.
SACHA
Messages : 3881
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

Re: Crise d'hypocondrie à l'horizon

Message par SACHA »

lapetiteisa a écrit : 25 avr. 2022, 08:15 Sinon Sacha, ça semble aller mieux toi ces temps-ci.. Je me trompe?
hummmm! ouais.. ça va mieux depuis ma dernière rencontre avec ma thérapeute mais je me sens vulnérable.

j'y vais au jour le jour..

;)
lapetiteisa
Messages : 24
Enregistré le : 09 mars 2022, 15:34

Re: Crise d'hypocondrie à l'horizon

Message par lapetiteisa »

Anxiété dans le tapis aujourd'hui... Gorge serrée, langue qui brûle, sensation de soif éternelle. Je n'en peux plus d'attendre mes résultats et m'imaginer le pire des scénarios. Oufffff... Ça fait 1 mois que j'angoisse et que je suis dans ce processus. Je suis allée au privé pour que ça aille plus vite... Mais au final, ils envoyaient à l'hopital et la "super infirmière" est là seulement les samedis, alors même s'ils ont les résultats, je ne les ai pas encore. Sérieusement, c'est n'importe quoi. Et dire que j'ai payé pour ça. C'est une bonne leçon que j'ai eu là.

Je devrais avoir des nouvelles d'ici samedi... Mais je trouve ça si long. Si tout est normal, ma stratégie est de faire enlever mon stérilet hormonal. Je suis pas mal certaine que depuis qu'il est en moi, mon anxiété est 10x pire!!! Et c'est en effet non recommandé aux personnes anxieuses avec une passé de dépression... Jamais le médecin qui me l'a suggéré ne m'a mentionné ça (j'ai lu dans la notice par la suite).

Thérapie demain... Ouf que j'en ai besoin.

Des journées plus grises hein ?
SACHA
Messages : 3881
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

Re: Crise d'hypocondrie à l'horizon

Message par SACHA »

lapetiteisa a écrit : 26 avr. 2022, 08:52 ma stratégie est de faire enlever mon stérilet hormonal. Je suis pas mal certaine que depuis qu'il est en moi, mon anxiété est 10x pire!!!
salut, j'ai justement lu, hier, sur les stérilets et en effets c'est un effets secondaire.. là à dire qu'il est entièrement responsable... as tu remarqué que ton anxiété est plus depuis que tu as le sterilet?

pour ton anxiété du moment, peut tu nommer ce qui cause cette anxiété ou tu sais pas.. c'est pas grave si tu sais pas, il faut juste l'accueillir sans essayer de la stopper sinon, ca va être pire.

as tu quelque chose de planifier aujourd'hui?, peux-tu aller prendre une petite marche pour aérer ta tête tout en nommant 5 choses que tu vois, 5 choses que tu sens (odora) .. des fois,¸ca aide.

tu sais , on a tous quelque chose qui peut nous stressé nous les grands angoissés de ce monde et qui vivent avec l'hypocondrie.

depuis hier, je commence une fixation sur un problème que je pourrais avoir.. le diabète.. quand je suis allé voir le gynéco, il a tellement mis de l'emphase sur mon surpoids et m'a demandé à plusieurs reprise si je faisais du diabète.. je lui ai dit non.. mais en fait pas à ma connaissance.

hier, j'ai écouté la nouvelle émission avec Laurent Duvernay-Tardif qui s'appel j'ai une question et ça parlait d'obésité et les conséquences.. et depuis, je me rappel en boucle mon gynéco me dire est tu diabétique.. donc ce matin j'ai appelé mon médecin pour avoir une requête mais la secrétaire a préféré me donné un rendez vous téléphonique pour que je puisse parlé avec lui pour éventuellement avoir ma requète.

il faut dire que mon père est décédé d'un coma diabétique.. mais contrairement à lui, si je suis diabétique, je vais faire tout pour bien allé et bien vivre avec ça.. mon père, se piquait 4 fois par jours et contrôlait nullement son diabète.

bref.. avec tout ça.. j'y pense beaucoup.. et je veux pas tomber dans l'hypocondrie.. encore une fois..

tu vois, il faut vivre avec notre anxiété , gérer du mieux qu'on peut et utiliser notre petit porte-clé (solutions, à chaque clé, sa solution)

je t'envoie plein de vagues positives
lapetiteisa
Messages : 24
Enregistré le : 09 mars 2022, 15:34

Re: Crise d'hypocondrie à l'horizon

Message par lapetiteisa »

Effectivement mon anxiété est revenue en flèche depuis que je l'ai. Je n'ai pas fait le lien au début (ça fait 18 mois que je l'ai), mais j'avais remarqué quelques changements dans mon corps. Fatigue, augmentation anxiété, plus essoufflée, prise de poids, perte libido, etc. Il faut dire qu'il a été installé suite à une interruption de grossesse, ça été dur à accepter et ça été dur aussi sur le couple. Donc au début je me disais que c'était sûrement l'avortement qui causait mes symptomes... Mais je suis en paix maintenant avec le décision et pourtant je me sens aussi fatiguée, anxieuse, etc.

Lorsque je suis allée consulter l'infirmière, c'était pour enlever mon stérilet. Mais c'est elle qui m'a suggéré de faire un bilan sanguin avant pour vérifier s'il y avait pas autre chose qui pouvait créer mes symptomes. Alors je suis encore là-dedans.

Je dirais que durant 1 an, j'ai eu vraiment de difficulté avec le stérilet. Je saignais après chaque relation, je pouvais spotter pendant 3 semaines de temps, etc. C'était vraiment épuisant! Maintenant je n'ai plus aucune menstruation, mais curieusement depuis que je n'en ai plus, j'ai plus de symptomes étranges. C'est pourquoi je penche vraiment sur un débalancement hormonal. Il faut dire que j'ai toujours eu un pas pire SPM et que je n'ai jamais pris de contraception hormonale car j'avais cette impression que des symptômes bizarres arrivaient. J'ai bien hâte d'être fixée... J'ai regardé le documentaire avec Véronique Cloutier, LOTO-MÉNO récemment, et tellement cette impression que je peux être en début de périménopause moi aussi.

Pour nommer ce qui m'angoisse... Je dirais, l'attente des résultats, de peur de quelque chose de grave. Le fait que je n'ai plus de médecin de famille (elle est en arrêt de travail depuis 2 ans et demi et aucun transfert de dossier). Ça m'insécurise tout ça... J'ai peur de passer à côté de quelque chose. J'ai clairement peur de souffrir. Ça fait 3 mois que je dis à mon chum que mon mental va, mais que mon corps ne suit pas. Je suis éternellement fatiguée, c'est bizarre. Des fois j'ai de la misère à croire que ça peut être mon mental qui fait tout ça... Mais j'imagine que ça se peut.

Oui je suis allée prendre une marche avec mon chum ce matin, je suis allée à l'épicerie, au garage, j'ai fini le livre (Maudite folle) que j'ai commencé hier et déjà fini. Ouf... Quand on se compare des fois. Très bon.

Tu fais quand même bien de vérifier pour le diabète, étant donné tes antécédents. Est-ce-que tu es active un peu? Ça te motive à perdre du poids tout ça? J'ai déjà lu que pour nous aider nous les hypocondriaques, il est bien d'avoir une bonne hygiène de vie autant sommeil, alimentation, sport... J'essaie de travailler beaucoup là-dessus (sans tomber dans l'excès, je suis bonne là-dedans). Toute ou pas pantoute... C'est souvent moi!
SACHA
Messages : 3881
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

Re: Crise d'hypocondrie à l'horizon

Message par SACHA »

depuis 2 semaines, j'ai recommencé graduellement mon entrainement à cause de ma blessure au genou. ça va mieux ce coté là mais j'ai tellement peur de tomber dans l'excès.. mon mari dit que j'ai perdu du poids mais sur la balance, ça marque seulement -1lbs.. pas beaucoup mais j'essaie de pas trop focuser sur la balance.. et j'ai bien peur que la perte de poids va être une montagne à surmonter à cause du Seroquel xr que je prends en monothérapie.

à tout les matins de la semaine, je fais de la danse, je me suis fait une playlist sur spottify de musique latine et je danse, salsa, bachata etc.. je danse environ 20 min.. et ça me fait un bien fou et hier, j'ai recommencé l'entrainement avec mon mari.. donc coté entrainement, je me suis remis en selle.

comme tu dit, qu'il est bien de regardé coté diabète.. mais là, je me suis surpris à faire des recherches sur le diabète, ce que je devrais manger et non ... comme si j'étais dejà diabétique.. c'est toujours comme ça.. même si mes insécurité sont légitimes, j'agit comme si c'était chose fait..

donc si on récapitule depuis le début de ce ''post'', j'ai le cancer de l'endomètre et je suis diabétique.. tu vois jusqu'à où mon anxiété m'amène :roll: :roll: mes peurs m'apporte à me croire déjà ''malade'' mais je le suis malade, j'ai une maladie mentale.

j'aimerais tellement pouvoir stopper ce mal que je me cause...
Répondre