Crise d'hypocondrie à l'horizon

Trouble panique - Trouble d'anxiété généralisée - Trouble obsessionnel-compulsif - Phobie sociale - Trouble de stress post-traumatique - Phobie spécifique
lapetiteisa
Messages : 24
Enregistré le : 09 mars 2022, 15:34

Re: Crise d'hypocondrie à l'horizon

Message par lapetiteisa »

Wow c'est bien cette remise en forme! Je suis sure que ça t'aidera... C'est parfois long voir les effets, mais quand on embarque dans cette roue, il ne faut pas lâcher.

Pour ma part, mes crises d'anxiété se déclenchent souvent vers la fin du mois de janvier, février. C'est à ce moment que j'aurais le plus besoin d'un voyage dans le Sud. :lol:

L'été je suis beaucoup plus active et ça me fait du bien... L'hiver je tombe en mode hibernation. Je ne vois plus personne, je ne socialise pas beaucoup... Ça joue énormément.

Je comprends totalement ce que tu vis... Je crois que c'est le travail d'une vie pour réussir à se sortir de ça.

Si tu savais les maladies que je me suis auto-diagnostiquées en 15 ans. Ça juste aucun sens...

En 3 mois... Depuis ma dernière crise de dents, bouche sèche, etc. je me suis diagnostiquée une sinusite, un cancer de la mâchoire, un syndrome de gougerot, un diabète, un cholestérol, une hypothyroïdie, du reflux gastrique, une anémie, sclérose en plaque, rhinite vasomotrice, calcul salivaires, name it... Il y en a sûrement que j'oublie.

N'importe quoi.

Sérieux, ma fouttue prise de sang va pouvoir rayer ou pas une partie de la liste.

Je te comprends tellement... Je fais comme toi, je me traite comme si j'étais malade.

Elle cache quoi cette peur au final? On a peur de viellir? Mourir? Souffrir?

Je lisais tantôt que c'était souvent associé à une blessure d'abandon (la thérapeute veut travailler cette blessure que j'ai).
floralie
Messages : 579
Enregistré le : 17 oct. 2011, 19:44

Re: Crise d'hypocondrie à l'horizon

Message par floralie »

Bonsoir les filles,

de mon côté, j'avais mon rv chez mon md généraliste hier et, je ne veux pas accentuer votre anxiété mais on a regardé une hypothèse fort probable pour expliquer mes nombreux problèmes de santé physiques diagnostiqués depuis 2016, après plusieurs tests et consultations chez des spécialistes. J'en fais ici la liste:
-hypoglycémies réactionnelles (non-diabétique mais qui me met à risque de développer un diabète même si j'ai un poids santé; cela m'oblige à suivre une diète pas mal restrictive; je dis souvent aux gens d'essayer de suivre ma diète s'ils veulent avoir mon bel IMC à 22... mais c'est difficile psychologiquement de toujours se priver)
-cystite interstitielle
-fibromyalgie
-rhinite chronique
-urticaire du froid
- asthme
-dysphagie (cause inconnue)
-reflux gastriques
-colon irritable

Je ne suis pas si pire, je prends seulement 6 médicaments réguliers + deux au besoin pour tenter de contrôler toutes ces conditions, en plus de l'anxiété chronique et de la dysthymie. Je n'ai que 42 ans. Bref, mon md et moi, nous pensons au syndrome d'activation mastocytaire (cellules qui libèrent des substances impliquées dans les réactions de type allergiques/d'hyperactivation du système immunitaire), qui pourrait expliquer pas mal tous mes troubles, exception faite des hypoglycémies. J'ai lu sur le sujet et il y a quand même de forts liens avec un état de stress chronique intense, ce qui est mon cas. Je constate que mon anxiété chronique, pour laquelle tous les traitements ont échoué, est réellement rendue au stade de favoriser le développement de diverses maladies physiques chez moi. Ce qui ne m'aide pas, c'est que je ne possède pas beaucoup de soutien social, élément souvent cité comme le plus important pour diminuer les effets délétères du stress chronique.

Cela ne semble pas être en voie de se régler avec mon chum. Plus je suis anxieuse, plus je développe effectivement des problèmes de santé réels et plus cela amplifie mon anxiété, etc. Un cercle vicieux sans fin s'est installé. Mon chum n'en peut juste plus, c'est trop lui demander. Nous étions ensemble que depuis 4 ans et n'habitons pas ensemble. Ce n'est pas comparable à une relation de très longue durée comme certaines d'entre vous. Je n'ai jamais pu non plus fonder de famille en raison de mes troubles anxieux sévères et de mes situations de couple qui n'ont jamais été favorables (voir même violente dans mon passé).

Voilà pour moi, j'attends une autre consultation, en allergologie cette fois-ci. Au fil des ans, je vais avoir vu pas mal tous les spécialistes...

Lapetiteisa, tu poses la question concernant la peur sous-jacente à nos inquiétudes quant aux maladies: dans mon cas, c'est la peur de la souffrance et de la perte d'autonomie dans la solitude/l'isolement. Je n'ai aucunement peur de la mort.
Modifié en dernier par floralie le 27 avr. 2022, 21:47, modifié 1 fois.
314r
Messages : 225
Enregistré le : 13 avr. 2022, 21:50

Re: Crise d'hypocondrie à l'horizon

Message par 314r »

@floralie,
tu sembles quand même sereine dans la situation.
floralie
Messages : 579
Enregistré le : 17 oct. 2011, 19:44

Re: Crise d'hypocondrie à l'horizon

Message par floralie »

Bonsoir 314r,

c'est peut-être l'impression que je donne mais je ne le suis pas du tout, je suis plutôt désabusée, au bout du rouleau. Je ne m'attends plus à rien de bon pour moi. Je me sens impuissante.
314r
Messages : 225
Enregistré le : 13 avr. 2022, 21:50

Re: Crise d'hypocondrie à l'horizon

Message par 314r »

Oh,
il doit y avoir un point d'équilibre à trouver. Tout a un point d'équilibre.

Moi par exemple, j'avais un corps absolument génial :lol: je l'ai surutilisé sans en respecter le fonctionnement et les limites ni les entretiens comme le repos, la douceur etc... Ben là, il est vraiment mais vraiment mal. J'ai aussi une liste de problèmes physiques jugés graves voire dangereusement mortel et je souffre de tensions musculaires chroniques qui brûlent. Des douleurs qui m'éveillent la nuit. Du 7/10 et du 8/10, à la limite d'aller aux urgences. On cherche des médicaments autres que la morphine pour me soulager. Ben de la misère à accepter.

Mon point d'équilibre se situe dans le moral.
J'ai du accepter de vivre le restant de ma vie avec ces conditions physiques limitatives. C'est le plus dur que j'ai eu à faire en fait, accepter l'inacceptable.
Hâte de te relire
lapetiteisa
Messages : 24
Enregistré le : 09 mars 2022, 15:34

Re: Crise d'hypocondrie à l'horizon

Message par lapetiteisa »

Floralie, moi aussi je te trouve pas mal sereine face à tout ça... Et pour tes problèmes de santé, je trouve que ton médecin a l'air très impliqué et aidant. C'est tellement important de se sentir écoutée. Si c'est la fin de ta relation, j'espère que tu seras en paix face à tout ça. C'est un gros élément stressant une séparation. Je suis dans une relation de 4 ans moi aussi. J'ai 3 enfants, mon chum n'en a pas. Chaque relation a son lot de défis!

Pour ma part, j'ai eu une séance avec ma psy hier, ma deuxième séance. Ça a fait du bien. J'y ai dit que j'avais passé la semaine à angoisser sur mes futurs résultats de prise de sang (je ne les ai toujours pas). Que cette anxiété me pourrit la vie, car ça devient une obsession et je ne fais que penser au pire.

Elle m'a dit que je dois absolument me répéter cette phrase... "Présentement, je n'ai pas mes résultats et je dois patienter. Quand je les aurai, s'ils trouvent quelque chose, je serai prise en charge et traitée. Par contre il y a de grandes chances que tout soit normal, considérant que dans le passé, je me suis souvent inquiétée pour des symptômes qui au final étaient dûs à l'anxiété."

J'ai eu quelques moments à penser à mes résultats hier et je me suis raisonnée :) Je suis fière de moi!

Elle m'a aussi dit d'enlever ma montre Fitbit. J'étais rendue que je faisais juste watcher ma fréquence cardiaque. Je l'ai garochée dans le fond d'un tiroir.

Et je dois faire 5-6 séances de 1 minute de respiration par jour. J'y parlais de ma bouche sèche en permanence et elle me disait que ça peut être totalement relié à l'anxiété.

Elle disait qu'un état de stress chronique donne les mêmes symptômes qu'une attaque de panique, mais en moins intense... C'est comme si je voyais constamment un ours au loin. Mon cerveau est constamment en alerte.

Bouche sèche, augmentation fréquence cardiaque, fatigue...

Je vais focuser là-dessus et me dire qu'il y a de bonnes chances que mes symptômes physiques soient reliés à l'anxiété et que je dois tout faire pour gérer l'anxiété dans le but ultime de calmer mes symptômes.
SACHA
Messages : 3874
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

Re: Crise d'hypocondrie à l'horizon

Message par SACHA »

allo,

Cette semaine a été un peu difficile pour moi, je suis dans ma semaine qui est assez intense. Pas seulement coté saignement (même si je prends un médicament pour, si non stopper les saignements agit sur la diminution) mais aussi douleur au bassin et jambes...

cette semaine, aussi, je devais avoir un appel du bureau du gynéco pour les résultats de ma biopsie et autre examen.. j'ai toujours pas recu d'appel.

disons que mes insécurités caché sous mes peurs, sont assez présente depuis quelque jours. j'ai recommencé à faire mes recherches et je n'en suis pas fière. C'est pas trop bon sur ma dépendance à la sur-information.. :roll:

j'ai de la misère à me gérer. j'ai la tête qui tourbionne .. j'ai de la difficulté à me concentrer..

j'ai quand même fait 23 min de danse latine .. ça me met un sourire au lèvres.. j'adore danser..

sur ce, bon weekend à tout le monde, profitez du beau temps et oubliez pas la crème solaire..
314r
Messages : 225
Enregistré le : 13 avr. 2022, 21:50

Re: Crise d'hypocondrie à l'horizon

Message par 314r »

SACHA a écrit : 29 avr. 2022, 09:26 sur ce, bon weekend à tout le monde, profitez du beau temps et oubliez pas la crème solaire..
Ici c'est pluie et nuages mur à mur. :mrgreen:

Prends bien soin de toi Sacha
lapetiteisa
Messages : 24
Enregistré le : 09 mars 2022, 15:34

Re: Crise d'hypocondrie à l'horizon

Message par lapetiteisa »

SACHA a écrit : 29 avr. 2022, 09:26
disons que mes insécurités caché sous mes peurs, sont assez présente depuis quelque jours. j'ai recommencé à faire mes recherches et je n'en suis pas fière. C'est pas trop bon sur ma dépendance à la sur-information.. :roll:
Ha qu'on se sent mal quand on "rechute" hein ?

Tu vois ma psychologue m'a interdit toute recherche reliée à la santé sur Internet, en me mentionnant que peu importe le symptôme, ils sont souvent reliés au pire... J'ai résisté. Plusieurs fois j'ai voulu Googler, mais je me suis contrôlée. Je veux vraiment me débarrasser de ce TOC.

Tu ne penses pas que justement le fait que tu n'ais pas de nouvelles de ta biopsie rapidement est plutôt rassurant? Essaie de le voir de ce côté même si ce n'est pas facile.

Tu danses beaucoup ces temps-ci, tu ne penses pas que tes nouvelles jambes et bassin peuvent être plutôt reliés à ton exercice physique? :)

Je pense qu'il faut vraiment se raisonner et ramener nos symptômes à des causes plus basiques. On est bonne pour imaginer des maladies indétectables, incurables, name it.

Bon week-end, le soleil va faire du bien!

Demain matin je vais déjeuner avec mon petit homme, mon dernier coco qui a eu 11 ans cette semaine. On ira ensuite magasiner ensemble.

Je suis supposée avoir mes résultats demain dans la journée, à suivre.

Bon week-end à toutes, agissons avec bienveillance!
lapetiteisa
Messages : 24
Enregistré le : 09 mars 2022, 15:34

Re: Crise d'hypocondrie à l'horizon

Message par lapetiteisa »

314r a écrit : 29 avr. 2022, 09:34
SACHA a écrit : 29 avr. 2022, 09:26 sur ce, bon weekend à tout le monde, profitez du beau temps et oubliez pas la crème solaire..
Ici c'est pluie et nuages mur à mur. :mrgreen:

Prends bien soin de toi Sacha
Tu restes où coudon? Il annonce vraiment beau ici aussi.
Répondre